top of page

Ces idées reçues qui t'empêchent de te lancer dans ta reconversion

Dernière mise à jour : 4 févr.

Quête de sens, Big Quit, Quiet Quitting... Ce n'est plus à questionner, la reconversion est dans l'air du temps. Et c'est tant mieux, car nous sommes des êtres humains changeants, avec des aspirations qui évoluent tout au long de notre vie, il est sain de prendre le temps de questionner son parcours de carrière, et parfois, de choisir de se ré-orienter.


Parce que j'étais Responsable RH en entreprise au début de ma carrière, parce que je me suis moi-même reconvertie, et parce que je me suis spécialisée dans le Coaching de reconversion avant de devenir Coach de vie et thérapeute autour des sujets de confiance en soi, je suis aujourd'hui encore beaucoup consultée par des clients au sujet des réorientations professionnelles. Dans cet article, je te partage un certain nombre d'idées reçues que j'entends régulièrement en séances de la part des personnes qui souhaitent changer de job, et qui les freinent ou les empêchent de se lancer à fond.


Cet article est pile ce qu'il te faut si :

  • tu es en pleine reconversion, car il se peut que, sans même le savoir, tu sois bloqué.e par l’une de ces idées reçues qui viennent miner notre énergie et notre élan !

  • tu n’es pas bien dans ton job mais n’ose pas partir, parce que tes peurs te retiennent ou que tu te sens paralysé.e

  • tu as un proche qui se reconvertit ou veut se reconvertir et que tu veux l’épauler et l’aider à y voir plus clair, à trouver du courage et à prendre de la hauteur


quiet quitting et reconversion

Idée reçue numéro 1 : Je dois attendre d'avoir "LE déclic" et savoir exactement ce que je désire faire pour envisager une reconversion

Si tu attends le déclic, tu risques d'attendre très longtemps.

Parce qu’un déclic, cela se prépare ! Le déclic arrive le jour où tu as suffisamment, exploré, questionné, remis ton quotidien en question, échangé avec d’autres personnes et que tu peux enfin assembler les pièces du puzzle pour voir où toutes tes réflexions et ton cœur te mènent !

Pour avoir ce déclic, tu ne peux pas simplement "rester là et attendre" !

Il faut justement se mettre en mouvement pour créer le contexte favorable à la prise de conscience. Et c’est cela qu’on fait en coaching avec nos réflexions ensemble, les exercices que je te propose ou encore les explorations que l’on mène. Personnellement, si j’ai eu un jour déclic m'indiquant qu’il fallait que je quitte mon job de Responsable RH, c'est bien parce que j'avais mis 3 ans à le préparer !


Je lisais des livres d'entrepreneuriat, j'essayais d'autres activités comme une demi-journée d'enseignement à la fac par semaine en plus de mon job, le soir j'écrivais un roman, j'échangeais avec des groupes de personnes reconverties, je faisais une thérapie, j'entamais à droite et à gauche des formations courtes sur des sujets de psychologie et de développement de soi.


Et PARCE QUE j'ai mis en place tout cela, le déclic est venu ! C'est parce que tu vas réfléchir à un projet, échanger avec d'autres personnes, te faire accompagner par un coach, regarder les offres, tester de nouvelles choses, que l'idée te viendra !

Idée reçue numéro 2 : Je dois trouver ma voie une bonne fois pour toute (et pour le reste de ma vie), car la reconversion, on n'y a le droit qu'une seule fois !


reconversion professionnelle

Il y a de fortes chances que la personne que tu es aujourd'hui ne sois pas la personne que tu seras dans 10 ans, encore moins dans 20 ans.

Peut-être tes goûts auront-ils évolué. Mais surtout, ta vie sera différente et tu auras probablement d’autres contraintes, d'autres projets, d'autres priorités.

Peut-être seras-tu devenu parent ou au contraire que tes enfants auront quitté le nid ; Peut-être voudras-tu partir vivre à l'étranger ou au contraire revenir t'installer dans ta région natale; Peut-être auras-tu suffisamment d'argent pour ne travailler qu'à mi-temps ou que tu auras découvert une nouvelle passion et souhaiteras en faire ta vie.

Et comment vouloir exactement la même chose dans des contextes si différents ?


Il est impossible (ou insensé?) de décider aujourd’hui pour la version de toi que tu seras dans 10, 20, ou 30 ans. Ce qui est important dans ta reconversion, c’est donc de satisfaire la version d’aujourd’hui et disons des 3 à 5 prochaines années. Ensuite tu verras ! S'autoriser à tracer sa route et à changer de voie en fonction des changements, de nos envies et des opportunités qui se présentent, c’est cela qui fait la richesse d’une carrière. Et qui te rendra nourri.e, épanoui.e et adaptable Et si tu as trouvé du premier coup et que tu y es bien, parfait. Mais si cela te plaît 5 ans et qu’ensuite tu veux découvrir autre chose, alors une autre aventure t'attend et c'est aussi une belle nouvelle !!

Idée reçue numéro 3 : Tout le monde a l'air de changer facilement de voie, et pas moi, j'ai donc un problème.

Ce que montrent et disent les réseaux sociaux de la reconversion, c’est seulement la partie émergée de l’iceberg ! On ne te montre que les success stories, et seulement les parties fluides et agréables du processus : la prise de conscience, le passage à l'action, la réussite et le bonheur de savourer le changement.


Ce qu'on oublie de te dire, c'est tout le reste :

- les doutes

- la peur financière

- la peur du regard des autres

- le changement d'identité qui vient chambouler la perception de soi

- les erreurs et les efforts pour corriger le tir


Tu connais en VRAIMENT (en dehors du story-telling des réseaux sociaux), des personnes qui ont changé de voix en 1 claquement de doigt ? Les personnes que j’accompagne passent d'abord par un travail de reconnexion à leurs envies et à leurs valeurs, puis par des phases d'exploration, de tests, parfois d'erreurs. C’est l’erreur qui permet d’affiner un projet! Surtout, se reconvertir demande souvent des réajustements sur soi-même et sa vie, qui sont parfois inconfortables! J'ai envie de te partager l’exemple d’une jeune femme que j’accompagne en coaching qui a dû d'abord (via un long travail d'accompagnement) apprendre à lâcher son perfectionnisme et l’envie de toujours TROP en faire, pour enfin trouver un poste dans lequel elle aurait un équilibre pro-perso qui lui conviendrait.

side project et reconversion

Ou de ce jeune homme qui a dû accepter quelques mois de réduire son revenu en passant à mi-temps, afin de se dégager du temps libre pour lancer son projet (c'est ce qu'on appelle mener un "side project", un projet en parallèle de son poste actuel). Aujourd’hui il s’épanouit dans son auto entreprise de photographe!

Je pense aussi à cette autre cliente, qui a affronté le regard et la colère de ses parents en quittant son poste d'ingénieure pour devenir rédactrice web (une véritable hérésie dans une famille où tous ses frères et soeurs, oncles et tantes, neveux et nièces étaient ingénieurs) !


Bref, se reconvertir, ce n'est pas juste "trouver l'idée", c'est aussi faire tous les ajustements et les essais qui vont avec, et c'est souvent un processus long et un brin chaotique.


Le coaching t'aide justement à structurer les étapes et à ne pas baisser les bras quand des difficultés se montrent. Mais ne t'inquiète pas, tu es NORMAL, si ton processus de reconversion prend du temps!



Idée reçue numéro 4 : Il y a une seule méthode à appliquer et à suivre pour réussir sa reconversion

Il y a en fait autant de méthodes qu'il y a de projets de reconversion... La méthode adaptée va dépendre... de ce à quoi tu aspires, et de ta personnalité !

Selon tes aspirations et tes intentions, le chemin à suivre ne sera pas le même. Veux-tu... - Changer d’entreprise en gardant le même job ? - Changer de secteur, par exemple de la mode vers l'écologie ? - Changer de métier, par exemple de chargé de communication pour devenir responsable relations presse ? - Te mettre à ton compte, par exemple en faisant le choix d'exercer ton métier en freelance ? - Te mettre à ton compte tout en changeant de métier (tu étais juriste en tant que salarié, et voilà que tu veux devenir rédacteur web indépendant ?) - Créer une boite à toi ? - Ou bien alors, tu ne sais absolument pas ce que tu veux faire, juste que tu veux changer !?

Évidemment, impossible de procéder exactement de la même façon pour des projets si différents, qui ne demandent ni la même introspection, ni la même étude de marché, ni les mêmes étapes de passage à l'action !


Dans un cas, il s'agira de faire un bilan de compétences, dans un autre cas de mettre ton cv à jour, de candidater et de passer des entretiens, dans un autre encore, de faire une formation pour développer de nouvelles compétences, dans une situation différente, il faudra mobiliser ton réseau, ou bien échanger avec des personnes qui exercent le métier que tu vises.

La méthode dépend de ton projet !

Coaching reconversion professionnelle et changer de job

Et tu sais quoi ? En fait, même 2 personnes qui ont le même projet ne vont pas exactement procéder de la même manière. Nous allons adapter la méthode à leur personnalité !

Par exemple, on ne va pas demander à un « timide » ou à un fonceur d’utiliser son réseau de la même façon ! Ou on ne va pas avancer au même rythme avec quelqu’un qui est englué dans ses peurs financières et a besoin de filet de sécurité, et avec quelqu’un qui a des ressources pour voir venir !


Bref, il est essentiel que tu mettes en place une méthode adaptée à ton projet et à ta personnalité !

Idée reçue numéro 5 : Me reconvertir risque de rendre mon parcours « incohérent »

Mais... que veut dire cohérent? Et avoir un parcours "cohérent", est-ce vraiment un objectif de vie pour toi ? Est-ce que ce qui compte ce n'est pas plutôt d'avoir un parcours riche, stimulant, qui te permet de prendre du plaisir dans ce que tu veux, de nourrir tes besoins profonds? Est-ce que la cohérence est vraiment un critère ?

Et puis, tu sais quoi ? La cohérence, on la voit souvent après coup !

Quand j’ai décidé de quitter mon métier de RH pour me mettre à écrire un roman + enseigner en école de commerce + démarrer ma formation de coach, je ne voyais pas encore le fil conducteur dans ces pas de côté que je faisais. C'est après coup que j'ai réalisé qu'il y en avait un : contribuer au développement des autres, grâce à ma pédagogie, mon écoute et mon empathie.

Steve Job parlait très bien du fait que, c'est souvent après avoir agi que l'on peut prendre du recul et donner la cohérence à ses questions. C'est ce qu'il appelait "relier les points" ("connect the dots").

Idée reçue 6 : Je risque de me tromper et de rater ma reconversion!

Par définition, se reconvertir demande d'explorer et donc d'expérimenter, ce qui implique des essais et des changements de programme. Ce ne sont alors pas des erreurs, ce sont des explorations qui permettent d'écarter certaines pistes et des chemins testés que l'on peut ensuite éliminer ou décider de suivre. C’est en testant que tu peux ensuite ajuster, réaffiner et dessiner ton projet professionnel. Tu as besoin de tester pour valider ou invalider des pistes. Sans test, tu ne sais pas quelle est la bonne direction !

Tu as le droit d‘aller à un entretien puis de réaliser que le poste ne te plaît pas. Tu as le droit de démarrer un job et de rompre ta période d’essai.


Coaching réussir sa reconversion

Sans compter que c'est en essayant, en goûtant, en te mettant en mouvement que tu vas pouvoir te découvrir des appétences, des passions, des moteurs, et mieux clarifier ce que tu désires profondément.


La seule erreur que tu pourrais faire est l'immobilisme qui t'empêche de vivre !


Alors, tu vas me dire "mais, il y a des erreurs qui ont des conséquences, tout de même"! Évidemment, si tu veux monter une start-up, ouvrir une boulangerie, créer un éco-lieu, changer d'avis a plus de conséquences matérielles et financières que si tu changes d’entreprise et que cela ne te plait pas.


Mais bonne nouvelle, tester et accepter de pouvoir se tromper ne veut pas dire partir tête baissée vers des pistes sans les avoir clarifiées au préalable !

Je ne te laisse pas partir en boulangerie sans avoir fait un stage d'observation; je ne te laisse pas monter un éco lieu sans avoir fait un business plan et expérimenté ce qu'est la gestion; je ne te laisse pas te lancer dans l'entrepreneuriat sans tester l’autonomie et le leadership de l’entrepreneur!


Idée reçue 7 « Si j’écoute mes envies, je vais faire n’importe quoi »

Tes envies sont des alliées dans la construction de ton projet, pas tes ennemies ! Tu ne peux pas construire un projet professionnel si tu rejettes toutes tes envies : c'est à partir de tes de tes envies que l'on pourra construire et dessiner la suite de ta carrière. Et puis... l’humain est plutôt bien fait, en général tes envies t'indiquent justement le chemin (si tu en doutes, jette à œil à cet épisode du podcast pour mieux écouter ses besoins et envies)

épanouissement professionnel au travail coaching

Si tu ne prends tes décisions QU'avec la tête, tu n’as pas pris tous les paramètres en compte, et tu vas te priver de pistes à explorer ! Les ressentis sont tout aussi pertinents que tes idées dans ce processus de reconversion !

Et tu sais pourquoi ? Parce que ton mental, lui, te guide surtout avec la mémoire : il te guide avec ce que tu as enregistré par le passé. Par conséquent, il te pousse la plupart du temps à reproduire les mêmes schémas.

Comment se reconvertir et créer un nouveau projet professionnel si les idées qui te viennent n'appartiennent qu'au passé ?

Sans compter que le mental te nourrit aussi de pléthore de croyances qui ne t’appartiennent pas mais que tu as entendues ou enregistrées, comme « il faut souffrir pour gagner de l’argent », « il faut faire carrière pour être respecté », ou « on ne peut pas toujours faire ce qu’on aime dans la vie ». Et ces croyances te bloquent et t'empêchent d'avancer !

Alors que, raisonner avec tes envies, c’est autoriser aussi ton CŒUR à devenir force de proposition, pour créer enfin un projet qui TE ressemble !


Alors, ça y est, tes craintes sont en partie dépassées ? Il te reste à passer à l'action ! Je t'accompagne pour clarifier tes envies, dépasser tes blocages, et construire le projet professionnel qui te ressemble !


Démarre ce cheminement vers toi-même réserve ton premier RDV de coaching, en choisissant le créneau qui te convient directement dans mon agenda !


Comments


bottom of page